Bio Christian Fournier © 2018

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 Table des matières

Page 28 : Hommage aux femmes que j'ai rencontrées.
C'étaient des femmes adorables et je les remercie toutes.
Nous nous sommes bien amusés, sans arrières pensés ou faux espoirs.

Je suis un féministe convaincu : égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes.

Après la pilule, avant le sida, avant les Spring Breaks, la croisière s'amuse. Merci aussi au Dr Ruth*. THE LOVE BOAT.

Je ne mourrai donc pas frustré, comme tant d'autres ...

Si vous pensez être offensé ou mourir de jalousie de voir un mec ordinaire qui a rencontré plein de filles extraordinaires, n’allez pas sur cette page.

J’ai fait mes relations amoureuses dans le bon sens : d'abord papillonner AVANT de s'engager. Puis trouver le bon partenaire.
Pas de frustration sexuelle, plus besoin de rassurer sa virilité, pas de démon de midi.
Mes cousins, mon frère, beaucoup de mes amis se sont tous précipités, très jeunes, dans le mariage, on fait des enfants et ont tous fini en divorce.


Grâce aux filles des croisières, j'ai vécu des tranches de vie incroyables, partagé et compris leurs vies aussi variées que passionnantes. J'ai appris les classes sociales, les religions, les coutumes, l'éducation nationale, la mode, la politique, la vie professionnelle, la morale, les relations conjugales, les dessous, les sous-vêtements, etc., des USA.

Du coup, j'ai une vision claire et concrète de la vie des Américains dans les années quatre-vingt.
Ceci est donc un reportage social, intime et culturel. On y voit des activités et endroits variés. C'est un témoignage inestimable de ces belles années 80. Presque tous les états (géographiques, physiques, vestimentaires, émotionnels) sont représentés.

Pour info, je ne suis pas Mick Jagger,
je n'ai pas couché avec toutes les filles de mes photos.
Leur compagnie suffisait souvent à mon émerveillement.
Cela montre aussi que j'arrive à faire des photos partout et en toutes circonstances.
Pour info, je ne sais pas danser, je ne fume pas et je ne bois pas.

Whatever happens on cruiseships stays on cruiseships.

Pour info, la discothèque Dazzles du S/S Norway, ancien paquebot France, était interdite aux employées femmes car le pourcentage homme/femme était trop défavorable à la gent féminine. Les photographes, musiciens, croupiers, et autres employés masculins étaient au contraire encouragés à la fréquenter. Ils leur suffisaient d'aller seuls au bar pour se trouver immédiatement assaillis par une myriade de passagères prêtes à les attirer dans leur cabine.


How about it?. You're place or mine?

*Ruth Westheimer (born June 4, 1928), better known as Dr. Ruth, is an American sex therapist, media personality, and author. The New York Times described her as a "Sorbonne-trained psychologist who became a kind of cultural icon in the 1980s.… She ushered in the new age of freer, franker talk about sex on radio and television. She encouraged sex and more sex and participated in the 1980 sex revolution in the USA.


The Sexual Revolution, also known as a time of Sexual Liberation, was a social movement that challenged traditional codes of behaviour related to sexuality and interpersonal relationships throughout the Western world from the 1960s to the 1980s. Sexual liberation included increased acceptance of sex outside of traditional heterosexual, monogamous relationships (primarily marriage). The normalization of contraception and the pill, public nudity, pornography, premarital sex, homosexuality, and alternative forms of sexuality, and the legalization of abortion all followed.

Le concept de révolution sexuelle, également appelé libération sexuelle, recouvre les changements substantiels du comportement et des mœurs sexuels intervenus en Occident à la fin des années 1970 et au début des années 1980. Ce mouvement est essentiellement marqué par l'émancipation sexuelle des femmes, l'affirmation de l'égalité des sexes et la reconnaissance des sexualités non procréatrices et non conjugales.
Cette révolution est consubstantielle à deux éléments essentiels. Le premier est la sortie des régimes démographiques anciens, marqués par l'omniprésence de la mort et la nécessité d'engendrer de nombreux enfants pour contrer cette dernière, et l'entrée dans les régimes démographiques contemporains, caractérisés par une faible mortalité qui rend indispensable la limitation de la fécondité, pour empêcher tout risque d'explosion démographique. Le second élément est une révolution scientifique marquée par un faisceau de découvertes et d'avancées dans le domaine de la sexualité : la diffusion du préservatif en latex après les années 1930, le traitement des maladies sexuellement transmissibles, au premier lieu desquelles la syphilis qui faisait des ravages depuis la Renaissance, avec la découverte des antibiotiques à partir de 1941, et la diffusion de la contraception (le stérilet est inventé en 1928, et la pilule contraceptive découverte au début des années 1950).
Elle s'accompagne d’une « révolution du droit » en Occident par lesquels les femmes acquièrent progressivement une égalité législative, notamment l'obtention du droit de vote et donc la possibilité de pousser aux réformes qui les concernent, l'égalité au sein du couple, le droit à la contraception et le droit à l'avortement.
Si l'acte sexuel était risqué, entraînant la possibilité d'une procréation non voulue, le risque de maladies sexuellement transmissibles ne l'est plus que dans une moindre mesure. La révolution sexuelle se développe dans ce contexte ; on parle d’« amour libre ».


How about it? Youre place or mine?



2018 : 17 ans de bonheur avec Frédérique, une fille extraordinaire.


Et avec le sens de l'humour, le vrai : savoir rire de soi-même.


Avec Diane Yanire, from Montréal, Canada


Lucien Clergue : "Chaque fois que je photographie une femme, j'ai l'impression de faire reculer les frontières de la mort."



With Alana, purser on board S/S Stardancer


Other photographers: Here Jamie Harrison.

Avec Mary on s/s Veracruz


Ratio: one guy/four women


With ELIZABETH at Dunns River Falls in Jamaica. Yes, it is her mum happily watching in the back.


With Jodie in Grand Cayman



With Pascale at her home in Ohio


JENNIFER at her home in Tennessee



Keira


SUSAN


DOROTHY


LISA. It was probably Chrismas!

Shannon Templeton : Hello! I was thinking about you and wanted to write and see how you are doing. You and I were friends a very long time ago when you worked on the M/V Stardancer. My father would book the entire ship for Christian cruises for Templeton Tours. You took me ice climbing once and photographed me in a bikini on a glacier. I would love to hear from you! I hope you are doing well. Hello! It is so nice to catch up with you again, how are you doing? I am well, still living in North Carolina. I haven't been on a cruise in years and years, I miss them. I am glad I have a friend in Paris now, I will have to come visit someday. Your friend, Shannon Templeton;


Shannon Templeton en maillot de bain sur la glace. Je maîtrise bien l'art de la persuasion.


Shannon Templeton : Astronomer at Appalachian State University, North Carolina : "That's one of the things I've always loved about you, Christian, your sense of humour. Who else would take an inflatable palm tree and a stuffed red iguana out onto a glacier in Alaska?! In a few hundred years someone will be wondering how those got there..."

Shannon Templeton dans la crevasse. Je mentionne cela car on ne la voit pas bien.



Joann in Xcharett caves, Mexico.


Andie, at Luquillo beach, Puerto Rico.

Laura, from Norway.


Waterproof in Mexico.



DONNA




Amy


RUTH



Brigitte in Magen's Bay, St Thomas, US Virgin Islands.


Monique Quevillon from Canada, in Whittier Alaska.


The S/S Norway photographers and Mary d'Angelo


Pascale in the Anza Borrego desert in California.


Martha



Two of the 4 Ocean Pearl dancers. Katy (on right) is an adorable dancer, whose expert legs have even served as stunt doubles for Jennifer Beals’ in the 1983 movie Flash Dance.


Theressa

Sometimes it was not easy.

Even deadly! Andrea Dorfmeister


With Monique Quevillon in Alaska



KIMBERLY ON S/S VERACRUZ




DEBORAH


JESSICA


Melanie



Again, dancers and photographers ...

Carole Holt in 2015: Great to find you on the Ocean Princess facebook site. Don't know if you remember me - one of the Dancers - you took some great photos of me and Ginny in Tivoli gardens in Copenhagen.


Andrea Dobson, Andrea Harvey, and Carole Holt (top right)


Barrie Moss et Mary D'angelo



Here Chantal Lamer, from Montréal Canada.

Chantal Lamer, from Montréal Canada.

With Allen Jolley and Allan Jones and two friendly passengers


SHIRLEY


Jeannie


In the Philippines with Marianna Chevara (left) who now lives in Germany.
The other girl Katy is an adorable dancer, whose expert legs have even served as stunt doubles for Jennifer Beals’ in the 1983 movie Flash Dance.
Marianne Chevara, 2000: “I’m really happy to hear from you. I just spent a good while on your website, which I found very interesting, and it brought back some good memories. I’m also happy to see that business is good for you. Do you ever come to the coast? I have lived in the same spot in Grasse for almost 5 years! My daughters, Philipine and Dove are 7 and 3.
Philipine is in primary school, she works hard, she’s already in a class of young talents (for dance). Dove is in preschool, she loves her teacher! Hoping to hear from you or see you soon. Your friend, Marianne Chevara”



Geraldine


CYNTHIA


MELISSA


AMY



Allain Weiller (en pirate, musicien et de nos jours propriétaire d'un studio d'enregistrement à Boulogne),
Dr Nicole Bordes (en princesse chinoise bleue, maintenant PHD et chercheuse au VisLab de l'Université du Queensland, Australie)
et moi-même (en communiste) jouons au badminton dans une rue de Changhai.
Les passants chinois regardent bouche bée, ils ne connaissent peut-être que le ping-pong. Photo par Anne-Liz Vessiere, elle est chanteuse.

REBECCA


Jacquie Roussos.


Reiley


Franchesca


Petra

with Nicole Bordes

Alison and Misty

Avec Roberta





Nicole Bordes in Skagway, Alaska.

Nicole in Mexico.

Message from Alana: "Hello Chris,
I was poking around on Facebook and found some people from the M.V. Stardancer days.
Got to thinking about you and came across your website. WOW! Very impressive. But, I already knew that from when I knew you back in 1987-1988. SO many years ago.
I can see that life has treated you well and you are very successful.
I'm glad I had the opportunity to know you back then. Take care.
Hugs, Alana."


KATHLEEN



Catherine


MARTHA



Jackie Matelich.


Avec Elza


Nicole Bordes




Catherine


Alison


AMANDA


STEPHANIE


CAROLYN


CHRISTINE

Frank Sinatra : "To all the girls I've loved before
Who travelled in and out my door I'm glad they came along
I dedicate this song To all the girls I've loved before
To all the girls I once caressed And may I say I've held the best
For helping me to grow
I owe a lot I know To all the girls I've loved before ......"


JoJo



Dominica


Elisabeth


Nathaly



FRANCES



Debora

DIANE


Dun

ALICE



L'Alaska, ici avec Nicole.




Martha

HEATHER


DORIS


Nancy


TERESA


First Officer Kathy Rathgeber



Julie


Avec Christine Jean-Blanc





Roberta


Jane





Andrea Dobson in 2018: "That was a funny day Christian Fournier, we were at Ciudad Guayana, near the Angel Falls in Venezuela, great place to dress up as Shirley Temple and wear tap shoes!!!"





Robbie


Silvia


GLORIA


EVELYN


Cindy

 


This is not Nigel Atherton on the left.

Angel Swanson goes sky diving.


Angel Swanson Vanrooyen
Hi Christian, I'm living in North Carolina just 25 miles north of Charlotte out in the country. I have a beautiful Day spa about 2 miles from home. I met a South African 15 years ago while living in Aspen, Colorado and married him a few years later when we were in Hawaii. We have two 4 legged children and a talking parrot. Life is good! I knew you could never put down the camera. I bet you have a photo collection that's out of this world! Talk to you soon, Angel.



CHERYL


Below, from left to right: John Cable, Sharon Stanley, myself, Nick Lellelyn.



Nicole Bordes
Doctorate (Ph.D.) INSA Toulouse; Diplôme d'Etudes Approfondies (M.Sc.) INSA Toulouse; Diplôme d'Ingénieur, Institut National des Sciences Appliquées (INSA) Toulouse; CNRS Centre National de la Recherche Scientifique, France, 1983-1987; Los Alamos National Laboratory, USA, 1987-1989; University of New Mexico, USA, 1992-1994; Sydney VisLab, 1994-1996, Nov 1997 till present.
Tall, beautiful, great black long hair, shy, immensely intelligent. We live some extraordinary adventures.
Creation of two photo series: "The Fun Couple" and "Nicole Tu Me Manques".
Création des deux célèbres séries photo "The Fun Couple" et "Nicole Tu Me Manques".
Depuis, je ne drague plus les passagères!

Voir aussi les reportages : Feu à bord de l'Ocean Pearl, Requins bleu de Californie, Cold Plunge, Nias, The studio in the Woods à Vancouver.



Le "fun couple" avec Dr Nicole Bordes, avant les "DesChiens" !



Featured female vocalist, Robin Fellows has performed in everything from small groups to full scale production shows in Los Angeles, Las Vegas and Atlantic City. She currently divides her time between The Hal Kats and headlining her own show on cruise ships worldwide. Her vocal style and musical interpretation along with her unique ability to connect with her audience brings an element of showmanship not seen in other bands.


Robin Fellows and her friend Tammy in Puerto Vallarta, Mexique.
I don't think Robin ever noticed the graffitti on the wall.


Neither did Tammy!





Dunns River Falls, Jamaica, with Saddy.

Saddy again, on the NCL owned deserted (when there are no ships in) beach in the Bahamas, Great Stirrup Cay.





Je photographie Petra Lindblad, célèbre mannequin, à Hollywood, en 1993.
Fond blanc, protection du retour blanc intense grâce à des panneaux Lightform P22 avec toiles noires

Petra a été aussi photographiée, entre autres, par le célèbre photographe allemand Peter Lindbergh pour le magazine Vogue France.
Je rencontrerai Peter Lindberg plus tard, dans sa maison rue de Savoie à Paris, pour lui donner des cours d'introduction au numérique.

Voir cet edito.
 

ASHLEY


The ratio in passengers is about 1 man for 5 girls

Le ratio est environ 1 homme pour 5 filles.

JUDITH


Jane



Tracey in Yaté, New-Caledonia.
   

JANICE


Amber




I am based in Torrance, California. I rent an apartment (above) with Nicole in an apartment complex (pool, reception room, the works…)
Right by the beach, close to downtown LA and Hollywood, not far from Long Beach nor the LAX airport, perfect for the errant photographer.

The other residents of our LA apartment complex were very social, hosting welcome parties, brunches. Why, there’s a whole room in the building dedicated to these gatherings. I’ve never seen anything like it in France.



D'autres incroyables découvertes archéologiques :
- Le célèbre photographe Christian Fournier était suicidaire lors de sa séparation d'avec le Docteur Nicole Bordes, à l'époque maître de recherches en sciences à Los Alamos, Nouveau-Mexique, USA, donc la photo mentionnée ci-dessus pourrait représenter soit un meurtre, soit un accident, soit un suicide.
- La corde suggère une mise en scène. Donc la première la photo mentionnée pourrait être aussi une mise en scène.
- Cette photo a pu être prise par Graham Mitch dans les sables mouvants de Zihuatanejo, Mexique, le pays juste en dessus des USA.

Nicole est finalement partie !



Diane Yanire, from Montréal, Canada


Amber

KELLY


CHRISTINA


My very first selfie, 1986. Kathy




A Skagway, Alaska avec the dancers Misti Mussatto et Alison.



Brenda


The incredible Sharon Stanley in Mexico. Norman flash guns.



Linda


Cinthia




Vu mes capacités de plongeur (voir page 24), la compagnie de photos de croisières me demande de faire des portraits des passagers qui font du snorkel. Les gens photographiés achètent leurs portraits sous-marins, mais cela n'est pas rentable, car les "snorkelistes" sont trop peu nombreux par rapport à la totalité des passagers.


TAMMY


Cabin fever


JANE


Rachel in Jamaica


International singer Sharon Stanley Goldberg sur un arbre à Puerto Vallarta, Mexique.



Carlos Lopez in foreground, Sonia Herregods hanging.


With Terri Russel on piano, literally, and Andy Novis




Ann.

JACQUELINE





The T-shirt says: "Sleep with a photographer and watch things develop".

Christina in California


Halloween, of course. No we do not dress like this every day!
Me, Julia Pinney, photographer Brown, and friend.



Susan Schott, Playmate 1984.




With Alana Maudsley.


Janet

Without forgetting the indispensable flash metre.
Here in Yaté, in New Caledonia in 1993. You can’t see it here, but I am measuring my offset flash in incident light. Because the surface area of Yaté is about 1,356 km2 and completely deserted, and because I was alone with my model, I put my flash on top of my car. Then I used my camera’s self-timer instead of the flash to produce this making-of. Simple, right?
In Yaté, it is 50° C in the shade, and there is no shade. Any landscape more than 300 metres from the car is not very photogenic!

Kodachrome, a myth.
 

BONNIE


A clue : 2 men (Chris Cole and me), one women.


This was only to test my remote camera triggering and flash slave!
Sea, Sex and Sun and Money !.





LOIS



TINA


Michelle Farelli


Nadine

NORMA



Judy




Terri Hammer


DIANA


Mathilde.

Joyce


Chris


Sandrine Fillleuil.
L'embarquement = premier contact.
Here is Sandrine Filleuil. You will she her later on, towards the end of this page.






Jackie

Gina Rowcliff.

Gina Rowcliffe 2012: "Hi Christian! Hope you're well. I've got a photo of one of many you took of me outside the restaurant, do you remember? I will upload it now x"

The magic of Facebook.


LILLIAN


First Officer Kathy Rathgeber, one of my dive buddies for ship underwater surveys.

EMILY







Anabelle



No, I did not set the jungle on fire, it had already started when we got there.


Michèle Coulombe, from Miami.


Michèle West at Sans Souci Hotel, near Ocho Rios Jamaica, around 1984. As Andy Novis said: "So delicate, so feminine".


Michèle West.

Une mariée (modèle : Patricia Panizzi) sur le ClubMed II

A message from Patricia Panizzi: “Dear Christian, I came across your cruise ship album and it was really you! How have you been all this time? THANK YOU so much, again, for those beautiful photos that you took of me in the wedding dress on the ClubMed II bridge during the Le Havre-Nouméa crossing!!! I see you’ve made quite a career for yourself in Paris. As for myself, I’ve been living in Italy for 17 years and I work for an Italian NGO called The International Institute or Humanitarian Law www.iihl.org. I’m actually their photographer! I love photography. The work is amazing, you meet people from all over the world, from Afghanistan, Mongolia, Lesotho, etc… I’d love to catch up with you. Love, Patricia”




Alana


PEGGY


Ma cabine sur le S/S Rhapsody avec Lorie. Non pas de SM, juste la soirée Haloween. Notez mes photos aux murs, OK, elles se voient bien.

Avec Lorie.
Swimming across a lake surrounded by ice in Alaska.
The result of a dare between Lorie and me. This magnificent lake appeared to us along a long hike we made from Juneau. We put our clothes on the shore to keep them dry, then we swam across the lake, then we ran (among other things) on the snow to warm up. An immaculate and deserted lake, ice all around, and a beautiful girl. An unforgettable moment.
Thank you Lorie.



Nathaly

CRYSTAL


Claudia and the Banyan tree in Miami.


Alana


Hommage à Laura Lang.
Environ 1987 à Puerto Vallarta, Mexique. Merci aussi à Joe et Alana pour la photo de making of et à Andrew Bruce pour l'assistanat.

LAURA LANG in 2015: "I sent the sepia hammock shot to my Mum and she just loved it. I also sent the ones with Joe to him and I'm sure he'll love them too. Thanks again, Christian! If you run into anymore in your archives as you go along, please feel free to forward them! :o) All the best."

GLADYS


I may not be perfect, but parts of me are excellent


Sylvie Lecointe


DAWN


CONNIE



TRACY


TIFFANY


Kay White, fan de mes publications plongée.




CARMEN


Rudie, from Paris France










Cozumel, mexique. Girls, cameras! Des filles, des appareils photo !

Les filles de la gift shop : Sylvie, Andrea, Catherine, Marie Claude, etc ....


Photographers: the only people who don't get arrested for flashing and exposing in public.

Christine





Ici Lativa on a deserted beach on a deserted island, Little San Salvador in the Bahamas with Nikon F3. Paradise.


GRACE



VICTORIA





Non, je n'ai pas mis le feu à la brousse, il y était déjà lorsque nous sommes arrivés.


Avec Nicole Borde, Mendenhall Glacier, Alaska
Fax to Frédérique et Charlus, 5 villa des Pyrénées 75020 Paris France Tax 011 33 1 44 93 03 92
From Nicole Bordes, 2537D pacific Coast Hwy, suite 444, Torrance CA 90505 USA Tel/fax : 1 310-375 8229

le 26 octobre 1992.

Chère Frédérique et Charlus,

J'ai certes été surprise par le fax mais je vais répondre à ce grand nombre de questions.
Avant de rencontrer Christian, je menai une vie simple et tranquille à Los Alamos Nouveau-Mexique, the "Atomic City. J'étais un "Post Doctoral Fellow", c'est une source de bourse d'études pour étudiants ayant obtenu leur doctorat. je faisais partie d'un groupe de recherche en physique et travaillais sur plusieurs projets utilisant un petit accélérateur de particules.

côté éducation j'ai un diplôme d'ingénieur en physique, un DEA (diplôme d'études approfondies) en électronique, un doctorat en physique mais pas de physique nucléaire.
Aux États-Unis les chercheurs produisent beaucoup de papiers scientifiques et certains sont soumis pour présentation des conférences. c'est ce qui est arrivé : les résultats de mes recherches ont été présentés par moi-même lors de deux conférences : une à San Diego Californie, l'autre à Boston, Massachusetts et par mon chef, dans le Colorado et à Portland, Oregon. c'est un peu l'usine : tu as tant de minutes pour présenter ton papier et cinq minutes pour répondre aux questions. qui assiste à ces conférences ? des scientifiques américains en majorité mais aussi des scientifiques d'autres nationalités intéressés par le sujet de la conférence.

Ma rencontre avec Christian a failli ne pas avoir lieu. en juin 1988 j'ai booké une croisière en novembre pour le Mexique. Cette croisière était organisée par un ami coiffeur d'Albuquerque pour son anniversaire. il m'a proposé de me joindre au groupe. comme je n'avais jamais été au Mexique et comme je n'avais jamais fait de croisière, pour moi c'était quelque chose de fabuleux comme le S/S France. j'ai accepté sans trop réfléchir. le temps a passé et j'ai commencé à avoir des doutes.
Fin octobre j'ai téléphoné pour demander les conditions d'annulation. si je ne partais pas je ne récupérerais que 25 % de la somme du voyage. j'ai donc préféré aller je suis arrivée à Los Angeles avec une vingtaine de nouveaux mexicains excités un samedi 2 novembre.
Je passerai sur les impressions, mais quand j'ai vu le bateau et le programme je me suis dit : "cela va être la semaine la plus longue de ma vie". Je n'ai rencontré Christian que le dimanche soir lors de la soirée habillée. La accoutume est que le lendemain du départ le commandant serre la paluche à tous les passagers, avant le dîner. Comme il y a du monde les passagers font la queue, les photographes de bord en profitent pour mitrailler tout ce qui bouge et faire des portraits.
J'étais dans la file d'attente et Christian en bon bateleur m'a proposé de poser pour une photo avec les arguments habituels, tout cela en anglais. J'ai réfléchi deux secondes et sans rien dire je suis allé m'asseoir sur le tabouret. Après avoir pris la photo il m'a demandé si j'étais française. J'étais surprise car je n'avais pas ouvert la bouche ! j'ai Dit oui et il s'est présenté. comment a-t-il su que j'étais française ? Je ne sais pas, il paraît que c'est la façon dont j'ai posé devant la caméra, très timide et pas l'aise. nous avons passé la semaine ensemble et nous sommes promis de nous revoir. Christian est venu me rendre visite une semaine à Los Alamos en décembre. nous sommes allés à Hawaï en février. j'ai fait quelques croisières en tant qu'invitée. En outre, le truc le plus fou que je n'ai jamais fait pour quelqu'un : une fois ou deux par mois, je me levais à quatre heures du matin; conduisais deux heures jusqu'à Albuquerque, prenais l'avion pour Los Angeles, louais une voiture à l'arrivée et me précipitais à San Pedro où le bateau était docké. Christian sortait vers 10 heures, nous passions la journée ensemble jusqu'à 16 heures, heure à laquelle il devait être abord, moi je reprenais l'avion vers 17 heures et j'arrivais à la maison vers 23 heures. cette situation a duré jusqu'en janvier 1980. Le contrat à Los Alamos était terminé. J'avais envie de faire autre chose, d'être avec Christian et j'ai décidé de me prendre une année off. La compagnie photo pour laquelle Christian travaillait a accepté de m'employer, j'ai appris le métier assez vite.
Ce n'était pas toujours facile mais j'étais avec Christian ! Après un an sur les bateaux, j'ai cherché un boulot en tant que scientifique mais avec la guerre du Golfe, la situation économique peu brillante, je n'ai rien trouvé et j'ai donc rejoint Christian sur l'Ocean Pearl, tout en continuant à envoyer des CV partout. Aujourd'hui je continue à chercher une position dans la recherche scientifique mais je ne regrette absolument pas la décision que j'ai prise en 1990.
Christian a le goût de l'aventure, il s'intéresse à tout. il n'y a qu'à regarder ses albums souvenirs pour se rendre compte de la diversité de sa vie : parachutisme, escalade sur le glacier, plongée, voile, rafting, et avant tout sa passion pour la photographie. où qu'il aille, un appareil photo le suit. En photo tout l'intéresse : glamour, fashion, paysage, les gens, la photo sous-marine, le sport.
Il refuse de s'enfermer dans un seul style et aborde de tous les sujets avec sa propre créativité.
Le travail de photographe de croisière nous a permis de voyager dans les endroits exotiques fascinants, de faire des choses différentes : un jour en train d'explorer une épave couverte de coraux, un autre déguisé en train de jouer au badminton avec deux amis artistes dans les rues de Shanghai, ou au milieu de gens qui vivent dans des bidonvilles à Djakarta.
La vie avec Christian est variée et différente. Parmi les projets d'avenir, sans savoir s'ils se réaliseront tous, et dans le désordre : un studio photo, publier ses photos, une balade en bateau à voile, plongée sous-marine dans les Bahamas, plongée et trekking en Australie, plongés en Micronésie, et bien sûr, beaucoup de photos.

J'espère avoir répondu à toutes les questions. Si tu as besoin de plus de renseignements, tu peux utiliser mon numéro suivant un (1) 310 375 8229. c'est une ligne de fax et de téléphone directe à la maison. si jamais tu envoies un fax et que tu tombes sur la machine enregistreuse presse le bouton faxe pendant l'annonce après le bip. je serai absent tout l'après-midi. gros bisous à vous tous les deux.
Nicole Bordes.




Marketa



Julie in Death Valley, California, my favorite studio.



Marie, the ship's masseuse, a very beautiful women.
Gwen in Martinique and Haïti


Bonjour Christian
Je t'écris un petit mot de Tunisie ou je suis en vacances avec la famille. J'étais à peine rentrée depuis deux semaines en Suisse que me voilà déjà repartie mais plus que pour 10 jours. Je me suis trouvé une sorte d'internat en Suisse pour une année. Je commence le 5 septembre.
Nathalie est aussi ici, elle m'a amené les diapos que tu avais envoyées. Me fait bien plaisir et je te remercie beaucoup. J'aimerais bien savoir ce que tu en as pensé et voir les autres. Je pense que tu n'as pas encore eu le temps de tout développer. Enfin si tu pouvais m'en envoyer ce serait superbe.
J’espère que pour toi tout va bien, j'attends impatiemment de tes nouvelles. Bises Gwendoline. Je te rappelle mon adresse : Gwendoline Henry, .... Suisse ..

 

Hello Christian.
Je t'écris un petit mot depuis les Açores. Oui je suis en train de rentrer en Europe par les voies maritimes. J'ai eu la chance de pouvoir vivre cette expérience. Nous avons mis 28 jours jusqu'aux Açores, reste à arriver jusqu'en France.
Après je rentre en Suisse pour faire une année d'internat. Et toi comment vas-tu depuis la Martinique ? Je ne t'ai pas vu partir j'espère que tu ne m'en veux pas pour une raison ou une autre.
En tout cas je garderai toujours un excellent souvenir d'Haïti, j'espère que c'est réciproque. Enfin voilà si tu pouvais m'envoyer les photos ça me ferait vraiment plaisir et m'écrire un petit mot en Suisse bien sûr.
À bientôt grosses bises. Gwendoline.



26 dec 1987
Bonjour Christian.
Tout d'abord mille excuses pour le retard de ma réponse. J'ai reçu ta lettre avec grand plaisir mais malheureusement ces derniers mois je n'ai pas eu une minute. Beaucoup de choses à régler et surtout un examen trimestriel. Car comme tu l'as deviné je suis en train de passer un BEPC, et cela me donne énormément de travail. Mais comme on dit le travail paye j'ai déjà d'excellents résultats.
Je me suis souvent demandé si tu ne m'avais pas oubliée. Lettre m'a fait vraiment plaisir. J'aurais tant voulu faire la croisière avec toi, c'était vraiment gentil de ta part de m'avoir invitée. Ça aurait été pour moi un superbe voyage. Malheureusement on ne peut pas tout faire. Mais j'espère que si ton invitation tient toujours je pourrais me délivrer un jour.
À part ça ta brochure est très bien, le graphisme et la mise en page très bien fait, et comme d'habitude tes photos superbes.
De mon côté j'ai continué la photo, ces derniers temps je fais une publicité pour une montre Longine. Tu me demandes des nouvelles de Nathalie je n'en ai pas eu depuis un long moment, je n'avais pas vraiment eu un moment pour écrire.
Sur ces mots, je vais te laisser. J'espère que bientôt tu pourras venir me voir. Qui sait peut-être pas seras-tu en Suisse un jour. Réponds-moi vite. J'espère tant pouvoir venir. Enormes bises Gwendoline.
Yes, the T-shirts are very sexy indeed


Bridget



1986: Sandrine, magnificent. Assistants Eric Naras and Karel de Gendre. Published in 1993 in the magazine Penthouse.

Sandrine Filleul, 27.12.87
Christian, J'ai vraiment été très heureuse de recevoir de tes nouvelles. Je voulais surtout te remercier pour ton invitation qui m'a fait très plaisir. J'espère que tout va toujours aussi bien pour toi, dans ta lettre tu avais l'air très satisfait de ton travail et de ta vie aux États-Unis.
Depuis que nous nous sommes vus j'ai fait plein de choses mais rien d'important. Les jours passent sans même que l'on s'en rende compte.
Mais j'ai décidé de partir moi aussi aux États-Unis afin d'y trouver une famille et d'y apprendre l'anglais. Être bilingue est très intéressant professionnellement.
Je voulais te demander s’il te serait possible de me dépanner durant les premiers jours de mon arrivée pour me loger, et surtout pour me donner quelques conseils. Je serai très heureuse de te revoir et de ne pas me retrouver seule dans ce pays inconnu pour moi.
Je pense partir au mois de janvier, j'ai déjà mon visa et prendrai mon billet dès que j'aurai tout organisé.
J'espère avoir bientôt de tes nouvelles, en attendant je t'embrasse, à bientôt Sandrine.
PS : ma lettre n'est pas très longue mais c'est difficile de résumer sa vie en quelques lignes. J'ai oublié : plein de bonheur pour cette nouvelle année. J’espère que 88 t'apportera tout ce dont tu as envie. Bisou.
Je rends hommage ici à Sandrine pour sa loyauté : En effet, après avoir montré mes photos du shoot "Eve" à Playboy France, ces cochons ont déclaré qu'ils allaient les publier et qu'il fallait les coordonnées du modèle. Je rentre chez moi et Sandra m'appelle pour me dire que PlayBoy venait de lui téléphoner pour faire un shoot avec leur propre photographe, un serpent et une pomme! Sandra les a envoyés sur les roses. Chapeau pour une fille de 18 ans, de choisir la loyauté à sa carrière !

J'ai revu Sandrine en 2015. Elle est devenue une superbe femme d'affaire.
Michelle Farelly



A photographer, Mike Gould I believe, had modified our storage space onboard M.S. Skyward into a secret bed, hidden behind fake photo paper boxes.
Photographers must often share cabins, so this a great idea
Thanks Mike. Thanks Linda who allowed to show here its use.

Those were the days.



Une plage déserte ensoleillée, une jolie fille, se baigner nu, qui peut dire mieux. Avant de me critiquer, essayez, vous verrez.
Je pense qu'il est bon de flirter quand on jeûne, et de ne pas se marier inconsciemment frustré, pour finir par tromper son conjoint plus tard. C'est ce que j'ai fait (flirter, pas tromper). Voir pages 34 et 66.

Bon, pas frustré sexuellement, peut-être juste un peu frustré de ne pas être reconnu comme très grand photographe.



Cavanna, l'anti-faux-cul par excellence


John Lennon, le pacifiste, et Yoko Ono.

Bon, à l'instar de deux de mes héros, je me lance aussi, en plus jouissif.



Dudley Moore, playing a drunk millionnaire in the great movie "Arthur" said:
"Isn't fun the best thing to have? Don't you wish you were me?"

Mary and Jenny in Cozumel, Mexico




Propriété intellectuelle Copyright 2018 Christian Fournier.
Tous droits réservés. L’ensemble des textes, photographies, graphes, fichiers son, fichiers vidéo et fichiers animation fait l’objet d’une protection au titre du droit de la propriété littéraire et artistique et en vertu d’autres lois sur la protection de la propriété intellectuelle. Leur reproduction, leur modification et leur utilisation sur d’autres sites web sont interdites.


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 Table des matières