Bio Christian Fournier © 2018

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 Table des matières


Page 42 : 1993 : Heureusement, j'ai une grande avance en France en photo numérique, venue des USA.
Mon portfolio en Kodak Photo CD étonne les agences de pub qui pensent tout d'abord que je vais leur jouer de la musique ! Le magazine "Création Numérique" (merci Jeff Tombeur) publie un CD-ROM de mes photos numériques et l'insert dans son magazine. J'ai mon adresse email et mon site web chez Compuserve, grande innovation à cette époque.
Heureusement, Antoine Schneck, photographe et meilleur businessman que moi, me propose une collaboration et nous créons "L'Atelier Fournier Schneck". Grâce à Antoine je peux enfin louer un appart via son oncle. En effet, sans adresse française précédente et sans caution, impossible de louer un appart. Les propriétaires exigent tous vos trois dernières quittances de loyer, d'EDF et autres. Je ne peux monter que des papiers américains, c’est-à-dire chinois pour eux. Merci Antoine.

Je publie en 1994 des CD de mes photos numériques, grâce au magazine Création Numérique.





Le magazine Chasseur d'Images organise un concours de photos numériques en 1993 et comme il y a très peu de participants, je gagne tout.




Heureusement, Antoine Schneck, photographe et meilleur businessman que moi, me propose une collaboration et nous créons "L'Atelier Fournier Schneck". Grâce à Antoine je peux enfin louer un appart via son oncle. En effet, sans adresse française précédente et sans caution, impossible de louer un appart. Les propriétaires exigent tous vos trois dernières quittances de loyer, d'EDF et autres. Je ne peux monter que des papiers américains, c’est-à-dire chinois pour eux. Merci Antoine. Pour info, j'ai rencontré Antoine lors d'une réunion organisée par FUSAC (France USA Contacts).



Je ne suis plus SDF !


Christian Fournier et Antoine Schneck prêts pour la grande aventure numérique en 1994. Nous sommes sans doute les seuls photographes à avoir commencé avec Photoshop 1.0 qui tenait alors sur une seule disquette 3,5 pouces ! C'était juste un convertisseur de formats.
Au début, nous squattons un garage rue Henri Barbusse 75005,
juste à côté d'un mec sympa, Raymond Depardon ! Puis nous partageons le studio d'un photographe réfractaire au numérique Jean-Michel de Forceville, rue de Charonne, près de Bastille. Il faut comprendre que c'est dur pour les photographes plus âgés. La transition n'est pas évidente, surtout si on n'a pas jamais fait d'informatique. Petit à petit, nous parvenons cependant à lui montrer les avantages.

Citation appropriée de Douglas Adams :
"Tout ce qui est dans le monde lorsque vous êtes né est normal et ordinaire et est juste une partie naturelle de la façon dont le monde fonctionne. Tout ce qui est inventé entre le moment où vous avez entre quinze et trente-cinq ans est nouveau et passionnant et révolutionnaire et vous pouvez probablement en faire une carrière. Tout ce qui est inventé après vos trente-cinq ans est contre l'ordre naturel des choses ».

"Anything that is in the world when you’re born is normal and ordinary and is just a natural part of the way the world works. Anything that’s invented between when you’re fifteen and thirty- five is new and exciting and revolutionary and you can probably get a career in it. Anything invented after you’re thirty-five is against the natural order of things."
Douglas Adams,




Il fallait démarcher au téléphone à froid (sans contact préalable) en 1994. Dur, très dur. Heureusement, si j'arrivais à placer que j'étais en avance en numérique dans les 15 secondes avant que la secrétaire ne raccroche, j'avais une petite chance d'attirer l'attention.




Les avantages financiers sont énormes : plus d'achats de films, de développements, de scans. Les avantages en rapidité : idem.



La question des retouches avec Photoshop revient tout le temps :
"C'est tricher".
Les puristes disent : "Je fais de la photo en film noir et blanc uniquement, juste un flash, aucune retouche".
Mes réponses : -
Shooter en noir et blanc est déjà tricher, car mes yeux ne voient que de la couleur, le noir et blanc n'existe pas au naturel. - Si vous ajoutez un coup de flash, la photo n'est plus naturelle, les parties invisibles, cachées car trop sombres, deviennent claires, c'est aussi tricher. -
Cette discussion n'est qu'une question de vocabulaire, de rhétorique. Personne n'a ni tord, ni raison.
Le KGB a su très tôt faire apparaître ou disparaître des gens, sur les photos comme en vrai.
Robert Capa, Doisneau et Henri Cartier Besson, grands photographes très réputés et très bons ont tous expliqué avoir "bougé des cadavres plus près du tank pour un meilleur impact visuel", ne "cadrer que la partie violente d'une scène", "payer des mannequins pour en faire des touristes plus complaisants et plus beaux".
Tout reportage photo ou texte est forcément biaisé, inconsciemment ou non. L'objectivité pure et dure n'existe pas.
J'ai assisté il y a quelques années, au Palais de la Découverte, en chair et en os, de mes propres yeux, à un
Test de Perception et de Concentration. Ma compagne Frédérique, assise à côté de moi, elle, a tout vu. Voir le site : http://www.encyclopedie-incomplete.com/?Test-de-Perception-et-de ... Ahurissant. J'ai été bluffé. Je n'ai pas vu la réalité. Ce phénomène s’appelle “ Inattentional blindness ”, que l’on pourrait traduire par “ aveuglement par défaut d’attention ”. Les chercheurs qui l’étudient ont montré que plus de 50% des gens ne voient pas le ....

Notre cerveau voit surtout ce qui l'intéresse. Il est sûr que quelqu'un qui a faim ne voit pas les rues de la ville de la même façon qu'un touriste qui veut une photo de monuments.
J'ai compris que la photo avait définitivement changé, quand en 1982, le magazine National Geographic, la Mèque de la photo de qualité, a expliqué que sur sa photo de couverture,
une pyramide a été déplacée pour qu'elle rentre mieux dans le cadre rectangulaire de leurs légendaires couvertures.

Voir le site : http://museumofhoaxes.com/hoax/photo_database/image/the_case_of_the_moving_pyramids/
The Case of the Moving Pyramids. "During the early 1980s, many magazines and newspapers began to use digital imaging devices to manipulate photographs. The most popular such device was sold by Scitex America. The machines were very expensive, but they allowed images to be altered with far greater ease than darkroom techniques allowed. One of the earliest high-profile instances of digital photo alteration appeared on the February 1982 cover of National Geographic (top), which showed a camel train walking in front of the Pyramids of Giza. Readers weren't informed that the pyramids had been moved slightly closer together, in order to fit the vertical format of the cover. No one might have noticed if the photographer, Gordon Gahan, hadn't complained. It then became a source of major controversy. Sheila Reaves, a journalism professor at the University of Wisconsin has speculated that, "The enormity of moving such a large object brought home to people that you can move a shoulder or a smile." Less remarked upon was that the photo was also staged. The camel train had walked by while Gahan was setting up his equipment. He paid them to walk by again."

13 octobre 2016 : Rencontre avec Raymond Depardon pour la sortie de son film "Les Habitants".

J'ai rencontré Raymond Depardon en 1994 lors de la création de l'Atelier Fournier-Schneck. Antoine Schneck et moi-même louions un garage comme studio photo, dans la cour de Raymond, Rue Henri Barbusse, 75013.

Raymond Depardon est un photographe, réalisateur, journaliste et scénariste français. Considéré comme l'un des maîtres du film documentaire, il a créé l'agence photographique Gamma en 1966 et est membre de Magnum Photos depuis 1979.
The link between films and digital photography.

When I left the USA to return to France in 1993, the advertising agencies, watching me pull out my Kokak Photo CDs, ask if I intended to play them music!

Photo CD is a system designed by Kodak for digitizing and saving photos in a CD.
Launched in 1992, the discs were designed to hold nearly 100 high quality images, scanned prints and slides using special proprietary encoding.
Photo CDs are defined in the Beige Book and conform to the CD-ROM XA and CD-i Bridge specifications as well. They were intended to play on CD-i players, Photo CD players (Apple's PowerCD for example), and any computer with a suitable software (LaserSoft Imaging's SilverFast DC or HDR for example).
The Photo CD system gained a fair level of acceptance among professional photographers due to the low cost of the high quality film scans. Prior to Photo CD, professionals who wished to digitize their film images were forced to pay much higher fees to obtain drum scans of their film negatives and transparencies.



Notre premier appareil numérique, le Leaf Lumina, plutôt un scanner avec un objectif ! Ne fonctionne qu'en lumière continue.


Nous réalisons des catalogues d'objets. Ici celui du prestigieux Nain Bleu, vendeur de jouets à Paris. Nous trouvons des clients, car il n'y a plus de frais de films, de développement et scans, donc un sacré budget économisé. Mais il faut savoir convaincre.


Les photograveurs nous haïssent, car nous court-circuitons la phase "scan" de la chaîne graphique. En prise de vue numérique, si l'impression est mauvaise, l'imprimeur dira tout de suite : "c'est la faute du photographe numérique". En argentique, c'était plus simple, il suffisait de regarder les diapositives originales! Nous apprenons donc à nous défendre en montant nos analyses de nos photos à la pipette : balance des blancs, point noir, point blanc, saturation, etc....


Ici, une belle réalisation d'une pub jumelée Club Med et Sweppes


Puis nous achetons, le premier Reflex numérique "24x36" le Kodak DSC 420 qui permet de photographier en une seule passe, donc en flash et des sujets qui bougent. Le pied, sauf que la qualité est bien mauvaise par rapport aux capteurs de 2014, dix ans plus tard.

Ici réalisant des portraits de Dominique Bodis, homme politique

Ha, les cartes PCMCIA et leur lecteurs en SCSI qui ne marchaient qu'une fois sur deux !


1994 : Impossible de gérer les couleurs ! Anecdote incroyable : le Pont des Arts sans aucun cadenas.

Un extrait.

Ici, en 2013.
Bon, en 2015, il n'y a plus de cadenas, des panneaux transparents ont été érigés pour les bloquer.

Ici aussi, un extrait. Cela montre aussi la résolution phénoménale des mes panoramiques.

Le Kodak DCS 420.

Ce qui nous permet de faire quand même de belles affiches pour la SNCF



Ici une belle photo des dirigeants SNCF à la Gare du Nord.


Ici à l'agence de pub, "Faire Ensemble", une filiale du groupe Publicis. Merci à Marcky Benoilid et à Sabine Recoursé de cette agence.



Une autre belle pub jumelée : Mercedes / Comme des Garçons. Merci au graphiste de génie Marc Atlan, qui habite maintenant en Californie, le veinard.

Les écrans cathodiques !



Le lien entre l'argentique et le numérique

Quand j'ai quitté les USA pour retourner en France, les agences de pub, me voyant sortir mes Kodak Photo CD, me demandaient si j'allai leur jouer de la musique.

Photo CD is a system designed by Kodak for digitizing and saving photos in a CD.
Launched in 1992, the discs were designed to hold nearly 100 high quality images, scanned prints and slides using special proprietary encoding.
Photo CDs are defined in the Beige Book and conform to the CD-ROM XA and CD-i Bridge specifications as well. They were intended to play on CD-i players, Photo CD players (Apple's PowerCD for example), and any computer with a suitable software (LaserSoft Imaging's SilverFast DC or HDR for example).
The Photo CD system gained a fair level of acceptance among professional photographers due to the low cost of the high quality film scans. Prior to Photo CD, professionals who wished to digitize their film images were forced to pay much higher fees to obtain drum scans of their film negatives and transparencies.

Nous faisons aussi de la photo médicale, ici, un stent. Un stent (ou ressort) est un dispositif médical métallique utilisé pour maintenir ouvert une cavité de l’organisme. C’est donc une endoprothèse, aussi appelée tuteur vasculaire. Il mesure moins d'un centimètre.


Mon besoin d'indépendance refait surface et je quitte l'atelier Fournier Schneck en 1998, pour redevenir photographe freelance aux AGESSA




Antoine est depuis devenu un grand artiste photographe indépendant, exposé dans de nombreuses galeries parisiennes, notamment ici, au Grand Palais. Bravo Antoine.





Antoine Schneck et Eric Colmet-Daâge, rédacteur en chef du magazine "Photo" le 14 avril 2010.

Photo est un magazine bimestriel français consacré à la photographie, édité par le groupe EPMA et fondé par Daniel Filipacchi en 1967.
Le magazine s'efforce de traiter de la photographie sous ses nombreux aspects, du photojournalisme à la photographie d'avant-garde, en passant par la mode, et surtout le nu artistique — qui caractérise la plupart de ses couvertures.
Photo, par sa longévité et sa présence à l’international, est, selon sa baseline, « la référence de l'image depuis 1967 ».
Éric Colmet-Daâge devient le directeur de la rédaction et le directeur artistique de Photo en 1994.

Éric Colmet-Daâge
24 septembre 2016 : Exposition soldats inconnus à l'Arc de Triomphe.
Le photographe Antoine Schneck est à l'honneur de cette exposition dans laquelle il rend hommage à 18 soldats inconnus durant la Grande Guerre.
Antoine au Salon de la Photo en 2017. Bravo Antoine.



Sur mes cahiers d’écolier Sur mon pupitre et les arbres Sur le sable de neige J’écris ton nom
Sur toutes les pages lues Sur toutes les pages blanches Pierre sang papier ou cendre J’écris ton nom
Sur les images dorées Sur les armes des guerriers Sur la couronne des rois J’écris ton nom Sur la jungle et le désert Sur les nids sur les genêts Sur l’écho de mon enfance J’écris ton nom

.......
Sur l’absence sans désir Sur la solitude nue Sur les marches de la mort J’écris ton nom
Sur la santé revenue Sur le risque disparu Sur l’espoir sans souvenir J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot Je recommence ma vie Je suis né pour te connaître Pour te nommer Liberté

Paul Eluard, Poésies et vérités, 1942

Je déclare mon activité commerciale en 1997. Je suis affilié AGESSA en plein régime le 01/01/1999 après 3 ans de précompte.


Tous mes URL
http://www.prisedevue.com

http://www.prisesdevue.com
http://www.prisedevue.fr
http://www.prisedevues.com
http://www.prisesdevues.com
http://www.prise-de-vue.com
http://www.prises-de-vues.com
http://www.prise-de-vues.com
http://www.prises-de-vue.com
http://www.prisedevue.org
http://www.prisedevue.biz
http://www.prisedevue.net
http://www.prisedevue.info
http://www.prisesdevue.fr
http://www.prisesdevues.fr
http://www.prises-de-vue.fr
http://www.prises-de-vues.fr
http://www.prise2vue.fr
http://www.prisedevue.eu
http://www.prisedevues.eu
http://www.prisesdevues.eu
http://www.prise-de-vue.eu
http://www.prises-de-vues.eu
http://www.prise-de-vues.eu
http://www.prises-de-vue.eu
http://www.prisedevuephoto.eu
http://www.prisedevuephoto.com
http://www.prisedevueproduction.com
http://www.prise2vue.eu
http://www.prise2vue.com
http://www.prise2vue.net
http://www.prise2vue.info
http://www.prisedevue.tv
http://www.prisedevue.cc
http://www.laprisedevue.com
http://www.enprisedevue.com
http://www.prisedevue.paris

http://www.photostourismparis.com

https://www.photographe-de-mariage.com

https://www.blog-photographe.fr

https://www.photographe-beaute.fr

https://www.photographe-groupes.fr

https://www.photographe-humour.fr

https://www.photographe-informatique.fr

https://www.photographe-petit-studio.fr

http://www.photographe-spectacles.fr

https://www.photographe-sport.ovh

http://www.prof-photographe.fr

http://www.photos-coulisses.com

http://www.photographe-reconstitution-historique.fr

http://www.photographie-professionnelle.com

https://www.photographe-people.com

https://www.chronique-parisienne.com

http://www.photographe-de-reportage.com

http://www.photographe-industrie.info

http://www.photographe-archi-deco.info

http://www.photographe-mode.com

http://www.photographe-objets.com

http://www.photographe-pub.com

http://www.photographeevenementiel.com

http://www.photographepanoramique.com

http://www.photographeportraits.com

http://www.photographenuartistique.com

http://www.photographe-sous-marin.com

http://www.photographer-press.com

http://www.photographe-arts.com

J'ai acheté ses noms de domaines dès 1994.
A cette époque, il y avait du choix.







Propriété intellectuelle Copyright 2018 Christian Fournier.
Tous droits réservés. L’ensemble des textes, photographies, graphes, fichiers son, fichiers vidéo et fichiers animation fait l’objet d’une protection au titre du droit de la propriété littéraire et artistique et en vertu d’autres lois sur la protection de la propriété intellectuelle. Leur reproduction, leur modification et leur utilisation sur d’autres sites web sont interdites.




1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 Table des matières