GLACIERS

VOIR AUSSI LES PHOTOS DANS LA RUBRIQUE "REPORTAGE"

TEXTE ET PHOTOS : CHRISTIAN FOURNIER


Toutes les photos ont été prises en Alaska, sur le célèbre Mendenhall Glacier. Mendenhall Glacier est un grand glacier du Sud Est de l’Alaska, à une dizaine de kilomètres de Juneau, la capitale.
La saison est, bien sur, l’été. Il fait souvent beau et les pulls se retrouvent fréquemment dans les sacs à dos.
La grande particularité de ce glacier est que les Américains ont construit une route goudronnée qui amène les touristes en face de la façade terminale. Un centre touristique et d’information a aussi été construit sur le bord du lac que domine le glacier. C’est donc le glacier le plus facile au monde à visiter.
Pour les escaladeurs comme nous, c’est aussi plus facile : nous garons notre voiture sur le parking du centre touristique, puis faisons une agréable marche à pied d’une heure ou deux le long du petit chemin de montagne qui longe le glacier. Quand le glacier devient abordable, c'est-à-dire sans trop de crevasses dangereuses et d’éboulements fréquents, comme c’est le cas vers la fin émiettée du glacier, nous enlaçons nos crampons sous nos chaussures de montagnes et sautons sur la glace.
Et cela devient féerique : on découvre des crevasses, des ruisseaux (la glace de surface fond), des cascades, des petits lacs bleus, des tunnels (creusés par les eaux de surface), des caves aux parois de cristal. Nous avons des crampons, un pic et une corde chacun. Cela nous permet d’escalader assez aisément les pentes même très inclinées, voir même les parois verticales. Nous aimons aussi beaucoup sauter les petites crevasses, se collant comme une mouche sur la paroi opposée. Et moi, le photographe, je descends au fond pour immortaliser les copains qui donnent l’impression de voler au-dessus de ma tête.
Le seul danger de toute la promenade sur glacier est que la surface sur laquelle nous marchons ne s’effondre. Il faut donc prêter attention aux bruits d’eau courante pour ne pas traverser le toit d’une rivière souterraine et "tâter" le terrain avec son pic.
J’aime le silence du glacier : quelques bruits d’eau et quelques craquements de glace. J’aime les différents bleus que le soleil crée à travers la glace. J’aime les silences partagés entre escaladeurs. J’aime partager, grâce à mes photos, la beauté de ce que j’ai vu.



© Tous droits réservés © Christian Fournier © www.prisedevue.com © All rights reserved ©www.prisedevue.com ©